Guide

Comment choisir ses couvre-chaussures de vélo ?

Publié le 20/09/2022 Mis à jour le 16/09/2022

Les couvre-chaussures de vélo peuvent rendre vos sorties d'hiver beaucoup plus agréables et vos entraînements sous la pluie amusants. Voici un guide pour connaître les différentes gammes existantes.

Les couvre-chaussures sont par définition des chaussons en matières synthétiques porté par dessus les chaussures de cyclisme. Les technologies développées ces dernières années en ont fait des équipements à par entière.

Lors de vos sorties hivernales ou sous la pluie, les premières parties du corps impactées par le froid sont vos extrémités, mains et pieds. Il est donc primordial de les protéger pour de meilleurs sensations et un confort non négligeable durant vos entraînements. Il existe de nombreuses marques qui proposent des couvre-chaussures, chacune a des propriétés bien prédéfinies. Ils vont isoler les pieds du froid, du vent ou de la pluie.

Ces sur-chaussures sont composées de tissus plus ou moins épais, imperméable ou non, elles peuvent être en latex, en néoprène ou en polyuréthane.

Le latex est utilisé pour les sur-chaussures axées sur l’aérodynamisme, la matière légère, extensible, étanche mais fragile est idéale pour les contre-la-montre ou les courses sous averses. Ces couvre-chaussures s’enfilent difficilement car elles ne possèdent pas de couture. Il faut donc les enfiler autour de la cheville avant la chaussure.

Pour vos entraînement plus classique, vous pouvez utiliser des couvre-chaussures qui s’ajuste avec un zip derrière la cheville et un velcro entre le talon et la cale. Ces couvre-chaussures sont fabriqués en néoprène ou autres tissus résistants qui isolent parfaitement du froid. Cela vous permettra également de protéger vos chaussures et d’augmenter leur durée de vie.

Pour des sorties autour des 5 degrés privilégiez des couvre-chaussures doublés de laine polaire.

D’autres options s’offrent à vous lors que le temps est incertain. Vous pouvez opter pour les couvre-orteils, placés à l’avant de la chaussure, ils sont maintenus autour de la cale et vous protège du vent frais et des projections humides de la route.

Si vous pratiquez le gravel ou le VTT, sachez que de nombreux modèles s’adaptent aussi bien à elles qu’aux chaussures pour la route.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok